EURO2021: C’est parti pour un mois de football !

L’Euro de football, initialement prévu du 12 juin au 12 juillet 2020, a dû être décalé en raison de la pandémie mondiale de Covid-19. Mais cette fois, c’est la bonne. Les légendes italiennes Alessandro Nesta et Francesco Totti lanceront ce soir le 16e Euro de football à Rome, avant de laisser place à Andrea Bocelli et une performance virtuelle de Martin Garrix, Bono et The Edge.

Simplifiée en raison du contexte sanitaire, la traditionnelle cérémonie d’ouverture précédera de quelques minutes le coup d’envoi à 19 H de Turquie-Italie, premier match du groupe A au Stadio Olimpico. L’enceinte italienne s’est engagée à recevoir environ 16.000 spectateurs soit le quart de sa capacité habituelle.

Pour les fans de la balle ronde, c’est parti pour 1 mois de foot ! La compétition sera répartie entre onze pays, contre un habituellement.  Et, pour la première fois de son histoire, l’Euro aura lieu dans onze villes, issues de onze pays différents. Londres (Angleterre) ; Saint-Pétersbourg (Russie) ; Bakou (Azerbaïdjan) ; Munich (Allemagne) ; Rome (Italie) ; Amsterdam (Pays-Bas) ; Bucarest (Roumanie) ; Budapest (Hongrie) ; Copenhague (Danemark) ; Glasgow (Écosse) et Séville (Espagne), ont été choisies par l’UEFA pour recevoir des matchs.

TURQUIE-ITALIE, une première très alléchante !

L’Euro 2021 de football débute ce vendredi 11 juin, avec le match d’ouverture Turquie – Italie (groupe A) à Rome. Le match sera à suivre en direct, à 21 heures, sur TF1 et beIN Sports 1. Le milieu de terrain de la Roma et de l’Italie Lorenzo Pellegrini (24 ans), touché par un problème musculaire, est forfait pour l’Euro. Il devrait être remplacé par Gaetano Castrovilli dans le groupe de Roberto Mancini. Trois ans après avoir manqué la Coupe du monde 2018 en Russie, l’Italie signe son retour sur le devant de la scène internationale avec un esprit revanchard et un effectif rajeuni. 

De son côté, la Turquie a fait forte impression lors des qualifications pour la compétition en terminant deuxième de son groupe derrière l’équipe de France championne du monde. Les Turcs avaient notamment battu les Bleus (2-0) à domicile avant d’obtenir le match nul (1-1) au Stade de France. Emmenée par une très belle génération et portée par son prolifique buteur lillois Burak Yilmaz, la sélection turque – outsider – aura à cœur de jouer les trouble-fêtes à l’Euro.

LES FAVORIS DE LA PRESSE

*France et Angleterre 6/1

*Belgique 7/1

*Allemagne, Espagne 9/1

*Portugal 10/1

*Italie 12/1

*Pays-Bas 13/01