COVID-19 : Les épreuves du brevet et du bac maintenues en présentiel

« il apparaît que nous pourrions être au pic, ou proches de l’être », a indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal mercredi. Et cela va aussi pour notre territoire le Cambrésis. Les cas Covid-19 n’augmentent plus mais restent très sur un plateau très haut. Sachant que de nouveaux variants arrivent sur la France.

Face à une épidémie de Covid-19 qui a déjà fait 101 000 morts et dont les indicateurs se stabilisent à un niveau élevé, le gouvernement maintient l’objectif de rouvrir de rares activités à la mi-mai. Mais sans faire de grandes promesses comme la règle des 10 km sera levée le 2 mai, l’ouverture des terrasses mi-mai, alors que le couvre-feu pourrait être allégé (vers 20 heures/21 heures dans un premier temps).

Et les écoles ?

Jean-Michel Blanquer a dévoilé jeudi les contours du nouveau protocole sanitaire appliqué dans les classes et a annoncé le maintien en présentiel des épreuves du brevet et du baccalauréat.

Le retour en cours se fera en plusieurs temps. D’abord, les élèves des écoles maternelles et primaires pourront retourner dans leurs établissements dès le lundi 26 avril. Ce sera également le cas des élèves des premier et deuxième cycles des conservatoires. Les collégiens et lycéens reprendront eux aussi les cours à cette date, mais à distance, pour une semaine. Leur rentrée en présentiel n’aura lieu qu’à compter du lundi 3 mai.

Pour les collégiens, cette rentrée sera en 100% présentiel, sauf pour les élèves de quatrième et de troisième des quinze départements les plus touchés par l’épidémie : l’Aisne, les Bouches-du-Rhône, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Loire, le Nord, l’Oise, Paris, le Rhône, la Sarthe, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-d’Oise, le Val-de-Marne et les Yvelines.

Dans ces départements, les élèves passeront en enseignement hybride (en partie en présentiel, en partie à distance), a expliqué le ministre de l’Education nationale. Pour les lycéens de l’ensemble du territoire, c’est également une reprise en « demi-jauge » qui sera organisée, comme avant les vacances. 

Les épreuves du brevet et du bac maintenues en présentiel

Autre annonce : l’organisation qui était prévue pour le brevet et le baccalauréat ne va pas changer. « Le brevet est maintenu en tant que tel », a déclaré le ministre, et les deux épreuves en présentiel du baccalauréat, à savoir l’écrit de philosophie et le grand oral, sont également conservées. Elles auront lieu « à la fin du mois de juin »

Du côté de chez nous : En attendant la réouverture des terrasses mi-mai ? la ville de Cambrai s’organise déjà !

Alors que la réouverture des terrasses pourrait avoir lieu mi-mai, la date théorique fixée à ce stade par le gouvernement, la ville de Cambrai anticipe, selon la Voix du Nord de Cambrai, en proposant une série de permanences aux restaurateurs et cafetiers qui souhaitent bénéficier d’une extension temporaire.

 

INTERVIEW de LINDSAY LIETIN

PARLONS-EN